Après avoir passé la plus grande partie de ma vie à maltraiter, lisser, colorer et surtout détester mes cheveux, je fête cette année mes 4 ans de passage au naturel. Si tu souhaites toi aussi passer au naturel mais ne sais pas comment t’y prendre, je t’explique en quelques étapes comment construire une routine naturelle et par où commencer.

Etape 1 : Arrêter les lissages

Fatiguée de voir mes cheveux se casser et devenir de plus en plus courts malgré tous les soins que je tentais de leur apporter, j’ai d’abord décidé de commencer ma transition vers le naturel en arrêtant de me lisser les cheveux. Par lissages j’entends : fer à lisser, défrisage, brushing, lissages brésiliens japonais et tout traitement chimique du même genre.  Si tu veux retrouver des cheveux en bonne santé et revoir tes belles boucles c’est LE passage obligatoire.  Alors, je sais, c’est tentant… Et tu as sans doute dû entendre que le lissage brésilien est un soin ne visant qu’à réparer tes cheveux bla-bla-bla. Il est important de comprendre qu’aucunes formes de lissage à base de source de chaleur ou traitement chimique n’est bonne pour tes cheveux.  C’est joli les premiers temps mais ces lissages ne font que modifier et brûler tes cheveux.

 

Etape 2 : Utiliser des shampoings naturels 

La deuxième, tu as déjà dû l’entendre c’est de bannir tous les shampoings chimiques (c’est valable aussi pour tous tes autres produits) à base de sulfates, silicones, paraben etc. Tous ces composants ne font aucun bien à tes cheveux et sont mêmes parfois souvent dangereux pour ta santé. Si tu n’as pas encore été sensibilisé à ce sujet il existe aujourd’hui des applications et sites pour vérifier la composition de tes produits. En ce qui me concerne, j’utilise le site de la vérité sur les cosmétiques qui est pour le moment le plus fiable.

 

La vérité sur les cosmétiques

L’utilisation de produits plus naturels est une étape primordiale qui te permettra d’espacer tes shampoings et de retrouver tes boucles. Clarifier ses cheveux une fois par mois va permettre d’éliminer les résidus accumulés et accrochés à ton cuir chevelu dû à l’utilisation de produits et qu’un shampoing doux ne peut à lui seul retirer. Il existe des shampoings clarifiants « tout prêts » mais beaucoup de curly utilisent des recettes maison à base d’argile ou de vinaigre de cidre. En ce qui me concerne je n’ai pas encore essayé les recettes maison et me contente d’utiliser un shampoing clarifiant tout prêt dont je te parlerai bientôt 🙂

 

Etape 3 : Faire des Pre-poo (ou bain d’huile) 

Les bains d’huile sont des traitements capillaires à base d’huile à réaliser avant le shampoing. Ils peuvent être appliqués plusieurs heures voir toute une nuit avant ton shampoing. Il n’y a pas de règles particulières à respecter pour ce temps de pose. Cela va surtout dépendre du temps dont tu disposes et de la tolérance de tes cheveux aux huiles utilisées.  Excellent pour des cheveux en transition, ils permettent de nourrir en profondeur, renforcer la fibre capillaire, faciliter le démêlage et préparer tes cheveux au shampoing. Les huiles les plus connues pour un bain d’huile sont : l’huile de coco, de ricin, d’olive, d’argan, jojoba, karité, nigelle ou encore brocoli. L’huile la plus efficace pour mes cheveux est l’huile d’olive. Il existe aussi des mélanges d’huiles tout prêts que certaines marques proposent.

 

huile de soin cheveux aroma zone

Etape 4 : Faire des soins profonds

Cette étape est l’une des étapes qui m’a le plus aidée. Faire des soins profonds après le shampoing est une étape importante à intégrer dans sa routine capillaire. La texture des cheveux bouclés est de nature beaucoup plus sèche que celle des cheveux lisses. Ils ont donc besoin d’être nourris plus régulièrement et en profondeur. Un masque profond va permettre de réparer, nourrir et d’apporter un maximum d’hydratation à tes cheveux.

À quelle fréquence ? L’idéal est d’utiliser un masque hydratant une fois par semaine que tu pourras laisser poser entre 30min à 1h selon indication. Pour t’apporter encore plus d’hydratation et faire pénétrer le soin en profondeur tu peux envelopper tes cheveux dans du cellophane et mettre un bonnet chauffant ou une serviette chaude par dessus. Si malgré tous ces soins tu sens tes cheveux fragilisés tu peux à ce moment là intégrer à ta routine une fois par mois un soin profond à base de protéines.  Pour cela il te suffit d’ajouter à ton masque des actifs comme la protéine de soie hydrolisée qui va gainer et aider le cheveux à maintenir son hydratation naturel.

 

Protéines de Soie Hydrolysée_Aroma Zone

Je te donne la recette d’un de mes soins hydratants préférés ici 

Etape 5 : Utiliser les bons accessoires

Pour sécher tes cheveux après ton shampoings il est préférable d’utiliser une serviette en micro-fibre plutôt qu’une serviette en coton. Tes cheveux sècheront ainsi en douceur et plus rapidement car l’excédent qui sera plus vite absorbé par celle-ci. Ce qui réduira aussi considérablement les frisottis. Une fois tes produits appliqués si tu n’as pas le temps de laisser sécher tes cheveux à l’air libre, tu peux utiliser un diffuseur à puissance faible.

 

serviette micro-fibres

Pour dormir, tu peux utiliser un bonnet ou une taie d’oreiller en satin. Cela permettra de garder tes cheveux hydraté et d’éviter également les frisottis.

Pour déméler tes cheveux, tes doigts sont tes meilleurs amis. Tu peux aussi utiliser des brosses telles que la Tangle Teezer qui permettent de démêler rapidement et efficacement.

 

Pour attacher tes cheveux, évite au maximum d’attacher tes cheveux trop serrés et privilégies des chouchous en satin ou « cordon »

 

cordon_sephora

Etape 6 : Se masser le cuir chevelu

Se masser 2 à 3 fois par semaine le cuir chevelu avec une huile végétale ou un mélange d’huiles essentielles avant de dormir va permettre de stimuler ton cuir chevelu et accélérer la pousse. Promis, je te parle bientôt de mon mélange préféré.

Etape 7 :  Couper ses pointes régulièrement et sur cheveux secs 

  • Couper ses pointes abîmées régulièrement permet aux cheveux de pousser plus vite et plus fort. En général, se couper les cheveux à chaque changement de saison ou tous les 6 mois est recommandé. Le plus important dans cette étape est la technique  utilisée ! Les cheveux bouclés ne se coupent jamais oh grand jamais et j’insiste vraiment là dessus, sur cheveux mouillés. Couper des cheveux bouclés sur cheveux mouillés
    • 1) ça ne sert à rien car les cheveux bouclés mouillés ne reflètent pas du tout la texture qu’ils auront une fois secs (je ne parle même pas du fait de les couper sur cheveux lisse qui est encore pire)
    • 2) c’est la meilleure façon de ne pas couper droit et créer d’énorme trous qui empêcheront tes cheveux de bien pousser. Il faut donc absolument se faire couper les cheveux sur cheveux secs. Si tu te sens capable de le faire seule, il existe pas mal de vidéo tuto sur Youtube. Sinon il existe des salons formés à cette technique dont je te ferai bientôt la liste.

Etape 8 : Être patient

Cette étape est certainement la plus dure mais la plus importante pour rester motivée tout au long de cette transition. Le passage au naturel n’est pas toujours facile, tu n’obtiendras peut-être pas tout de suite le résultat attendu, tu feras certainement des erreurs et testeras des millions de produits avant de tomber sur ceux qui te conviendront mais l’attente en vaut la peine. Il y a 4 ans je n’aurais jamais pensé être aussi fière de mes cheveux ni d’y être passionnée au point de lancer mon blog. Aujourd’hui je ne m’imagine pas autrement.

avant_après_2015-2017

 

Prends des photos de ton évolution, note tout ce que tu fais, mets toi des rappels dans ton téléphone pour tes shampoings clarifiants et soins ça te motiveras encore plus à ne pas lâcher tu verras 🙂

 

À bientôt !

M.

TwitterInstagramYoutube

 

 

 

Share: