Le week-end dernier j’ai eu la chance de me rendre pour la deuxième fois au salon de Lindsey Hughes, spécialiste des boucles à Londres pour rafraîchir ma coupe. Accompagnée de mes 2 amies, nous avons toutes les 3 pu profiter des conseils et mains de fée de Lindsey. 

Aujourd’hui je vous raconte nos 3 expériences et réponds à vos différentes questions posées sur les réseaux. Pour celles qui souhaitent savoir en quoi consiste une DevaCut et quels en sont les bénéfices, je vous invite à lire cet article où je vous l’explique.

Retour sur l’expérience d’Elodie

Son type de boucles :

  • majorité de 4A avec à des endroits du 4B et du 3C
  • Très faible porosité

Son parcours capillaire :

 
Au naturel depuis 1 an Elodie avait auparavant pour habitude de se défriser les cheveux et d’utiliser des produits chimiques. Son déclic : à la suite d’un défrisage puis d’un henné, ses cheveux ont finis complètement brûlés.
Depuis un an elle a adopté une routine complètement naturelle et a coupé une bonne partie de ce qui était abîmé toute seule. Elle adopte la plupart du temps des coiffures protectrices (rajouts ou nattes collées) et laisse pour le moment rarement ses cheveux lâchés. Elle attend d’avoir de la longueur pour passer le cap! Ce week-end c’était sa première « vraie coupe » depuis son passage au naturel

 


Photo de la coupe avant que Lindsey ne commence à couper 

Les conseils de Lindsey :

 
Lindsey a trouvé les cheveux d’Elodie plutôt en bonne santé à pars le devant qui contient toujours des restes de brûlures du aux différents traitements chimiques subis. Elle n’a donc pas énormément coupé mais bien restructuré sa coupe pour repartir sur une bonne base.
Elle lui a conseillé de faire moins de coiffures protectrices pour laisser un peu ses cheveux respirer.
 
 

Résultat de la coupe sur cheveux secs avant shampoing, soin et application des produits coiffants

 
Pour laver ses cheveux, elle a utilisé le shampoing de la marque britannique Flora&Curl puis appliqué un soin profond de la marque Shea Moisture.
 
En appliquant les produits, elle a constaté la faible porosité d’Elodie et lui a conseillé d’utiliser un maximum d’eau et de chaleur pour garder le plus possible des cheveux hydratés.
 
Elle a ensuite appliqué en Leave-in le même soin de Shea moisture qu’elle a à moitié rincé, puis la crème et le gel de la marque Bouclème + un mélange d’huiles pour sceller l’hydratation.
Elodie est ensuite resté pendant un long moment sous un casque chauffant pour bien faire pénétrer l’hydratation. Lindsey a finit par sécher au diffuseur.
 
casque chauffant
 
Elodie doit désormais être plus assidue dans ses soins et hydrater au mieux ses cheveux en fonction de sa porosité. Lindsey lui conseille de revenir l’année prochaine pour couper de nouveau. 
 
 
 

Résultat de la coupe une fois le diffuseur passé. Les cheveux d’Elodie ont malgré tout mis la soirée a séché dû à sa très faible porosité.


 


Retour sur l’expérience d’Edwige :

 

Son type de boucles :

  • 4C
  • Faible porosité

Son parcours capillaire :

 
Edwige est au naturel depuis son big chop il y a 4 ans et demi. Avant cela elle avait aussi pour habitude d’utiliser des traitements chimiques. Depuis son passage au naturel, elle laisse rarement ses cheveux lâchés et fait régulièrement des vanilles. Elle n’avait avant son passage chez Lindsey pas coupé ses cheveux depuis plusieurs années et jamais sur cheveux secs.

 



Photo de la coupe avant que Lindsey ne commence à couper 

Les conseils de Lindsey :

Lindsey a coupé toutes les parties abimées qui avaient tendance à s’emmêler facilement. Elle lui a conseillé d’hydrater à fond et d’alterner chaque semaine entre un co wash et un shampoing. Comme Elodie, Edwige a également une faible porosité. 
 
 
Lindsey lui a aussi conseillé d’appliquer la même routine qu’elle pendant un an : Gamme Bouclème + masque Shea Moisture Sacha Inchi Oil  pour limiter la casse et voir l’évolution l’année prochaine. Son challenge : faire plus souvent des wash and go. 
 
 
Pour définir ses cheveux elle a utilisé la crème et le gel Bouclème. Elle l’a aussi installée sous le casque chauffant pour sécher et faire pénétrer un maximum les produits. 


Résultat de la coupe après application des produits et séchage . La définition est ouf 🙂



Retour sur mon expérience :

 

Mon type de boucle :

– 3C
– Porosité moyenne
 

Mon parcours capillaire :

Petit rattrapage pour les nouvelles : je suis au naturel depuis bientôt 5 ans, suite à des années de lissage et traitements chimiques en tout genre j’ai décidé d’arrêter et d’entretenir mes cheveux au naturel.
 
J’ai depuis eu la chance d’avoir 2 DevaCut… 
 
 

Photo de ma 1ère DevaCut en 2017 aux États Unis. C’était la première fois que je coupais mes cheveux sur cheveux secs, ça m’a vraiment permis de repartir sur une meilleure base et d’enlever toutes les mèches lisses et encore abîmées.


 

Photo de ma seconde DevaCut avec Lindsey cette fois à Londres. Grâce à elle j’ai pu définitivement enlever les reste d’anciennes colorations chimiques et uniformiser ma coupe.

 
Pour ma 3ème DevaCut,  Lindsey a trouvé mes cheveux en bonne santé depuis la dernière fois et était contente de voir qu’ils avaient vraiment bien poussé en 8 mois. Elle a simplement coupé légèrement les pointes pour rafraîchir mais c’est tout! Je vous avoue que c’est une victoire pour moi. Après presque 5 ans de naturel, mes cheveux sont enfin en bonne santé et je peux enfin aller chez le coiffeur sans craintes. Comme quoi l’assiduité et les soins payent 😍
 

Photo prise une fois mes cheveux coupés sur cheveux secs. Sur la photo mes cheveux n’ont pas encore été lavés, ni stylisés. C’est vraiment le résultat de la coupe sans produits.


 
Côté produits, elle a utilisé : 

 * bémol : il y a du Phenoxyethanol dans le shampoing. 

Mon challenge jusqu’à la prochaine fois : continuez les soins à fond en espérant avoir des cheveux encore plus forts et longs !
 
3eme devaCut

Résultat après application des produits. Lindsey a vraiment pris son temps et s’est beaucoup appliquée. Elle a utilisé pas mal de crème et de gel (beaucoup plus que moi quand j’applique mes produits) d’où la super définition et le shrinkage. 

 
Pour mon avant/après je souhaitais vous montrer une photo de mes cheveux dans leur environnement habituel avec les produits et la technique que j’ai l’habitude d’utiliser pour définir mes boucles.
 
J’ai beaucoup aimé mon résultat avec Lindsey mais mes cheveux paraissaient beaucoup plus courts et définis dû à la quantité de produits et son travail.  Je les préfère avec un peu « plus » de volume. 
 
DevaCut - 3 aboutmycurls
 
-> À gauche : la photo du « Avant » a donc été prise une semaine avant mon passage chez Lindsey
 
-> À droite : la photo du après une semaine « Après », juste après mon shampoing et application de mes produits stylisants : Crème Bouclème + gel Kinky Curly
 
(Gros coup de coeur pour ce gel, si t veux en savoir plus sur cette pépite, rendez-vous ici
 
 

Ce qu’on en a pensé : 

 
Nous avons vraiment apprécié cette journée et nos échanges avec Lindsey. Elle est d’une gentillesse incroyable. C’est vraiment agréable de la voir à l’œuvre et à quel point elle aime ce qu’elle fait. Tous les produits qu’elle utilise sont globalement de bonne composition et on voit qu’elle est très soucieuse du bien être de nos cheveux.
 
Je suis contente d’avoir pu partager cette journée avec mes deux amies. Je trouve ça encore plus motivant et encourageant de partager ma passion des boucles avec elles au quotidien.
 
Et bien sûre, nous avons déjà programmé notre prochain rendez-vous pour l’année prochaine! Hâte de voir leurs évolutions!
 

Pour répondre aux questions qui sont le plus revenues sur les réseaux :

  • Le prix est unique : 130 livres
 
Une partie de la prestation ou la totalité (selon ce que vous préférez) est encaissé au moment de la réservation.
 
  • Est-ce qu’il existe des salons en France ?
 
Malheureusement non pas encore. Il n’existe pas de salon spécialiste de la Devacut. En revanche, il existe des salons spécialisés pour cheveux bouclés et coupes sur cheveux secs.
 
Le salon de Lindsey est super cool mais je comprends que tout le monde ne puisse pas se permettre de s’y rendre donc pas de panique je pense que vous pouvez tout à fait trouver de quoi faire en France. Il faut juste bien faire attention (comme d’hab) aux produits utilisés et à la technique. Pour celles d’entres vous qui sont en région parisienne, j’ai entendu beaucoup de bien du salon Baz.ic 
 

Si vous souhaitez prendre rendez-vous avec Lindsey ou en savoir plus, vous trouverez toutes les infos ici

 
J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me poser vos questions via les commentaires si jamais vous en avez d’autres ! 
 
À très vite!
Share: